Cet été on visite la France #3

Carcassonne et sa Cité

Nous revoilà cette semaine pour un dernier petit tour dans le Sud Ouest. Après le Canal du Midi et Toulouse, on t’emmène passer deux jours à Carcassonne visiter sa majestueuse Cité et les abords du Canal. Pas de playlist, cette fois… Pas que j’ai pas trouvé mais avec ce qui me vient à l’esprit, tu risques de me jeter des cailloux.

Il était un voyage

Notre passage estival à Carcassonne, n’est pas le premier. Si tu as suivi notre périple le long du Canal du Midi, c’est en mode famille tortue, avec notre maison sur le dos que nous sommes arrivés aux pieds de la Cité et je peux t’assurer que c’était à la fois super émouvant et un grand moment de kif comme disent les schtroumpfs.

Arriver à pieds par le Canal, nous a permis de découvrir la ville en dehors de la Cité, bien fréquentée en cette période et on a beaucoup aimé sortir des sentiers battus. Bref si comme nous vous êtes passionnés d’histoire et de culture médiévale, vous allez sûrement adorer.

Avant de partir

Guides et liens utiles

Pour le coup, on est partis en freestyle, sans guide et sans même aller faire un tour à l’office du tourisme pour partir à l’assaut de la Cité. Tu trouveras toutefois, pas mal d’informations sur les incontournables et les horaires de visites sur le site de l’office du tourisme de Carcassonne.

https://www.tourisme-carcassonne.fr/

Fan d’énigmes et de chasses au trésor ? N’oublie pas de te localiser sur Geocaching pour partir à la découverte des caches disséminées dans la ville et va faire un tour sur le site chasseurs de trésors, on a découvert qu’après coup qu’ils avaient une édition spéciale Carcassonne mais on avait bien aimé celle qu’ils proposaient à Collioure.

Fréquentation

Nous avions tablé sur une arrivée le 14 juillet, non pas pour nous la jouer version arrivée du Tour de France sur les Champs Elysée, mais parce que nous espérions pouvoir assister à l’embrasement de la Cité qui bien sûr, crise sanitaire oblige, a été annulé. Nous avons donc visité la Carcassonne en ce jour de fête nationale et inutile de te dire que l’on était pas les seuls.

Donc si tu préfères visiter des endroits peu fréquentés cette année, peut-être vaudra-t-il mieux remettre ta visite à plus tard, ou garder ton masque tout au long de la visite même à l’extérieur car on croise beaucoup de monde dans les ruelles étroites.

Transports

Tu peux arriver et partir de Carcassonne de toutes les façons possibles.

En voiture

Tu trouveras de nombreux parkings où te garer. Les parkings proches de la Cité sont assez chers au delà de la première demi-heure. Si tu n’as rien contre le fait de marcher, jette un petit coup d’oeil au dépliant stationnement de la ville de Carcassonne, tu pourras sûrement économiser, sur la journée de quoi acheter une glace ou boire un coup, en t’éloignant de quelques minutes et tu pourras du même coup visiter le reste de la ville.

En vélo

Étape phare du parcours le long du Canal du Midi, tu trouveras à Carcassonne des loueurs de cycles pour t’aventurer à la journée ou à la semaine le long du chemin de halage.

A pieds

Outre sa proximité au Canal du Midi, Carcassonne est une étape du chemin de Compostelle par le sentier du piémont pyrénéen. Nous avons croisé sur les murs quelques unes des coquilles qui guident les pèlerins le long du GR78 qui les conduira à Saint Jean Pied de Port. Carcassonne est une ville dans laquelle se balader à pieds, sac sur le dos ou pas est très agréable.

En péniche

Que tu souhaites simplement faire un tour le long du Canal ou louer une péniche pour te la couler douce le long des écluses. Tu trouveras au port, toutes les options qui peuvent te convenir, de l’excursion à la journée à la location pour le week-end, à la semaine ou plus si affinités.

Voici quelques prestataires :

Hébergement

Comme toute ville hautement touristique, Carcassonne propose une profusion d’hébergement. Nous ne nous prétendons pas conseiller tel ou tel type d’hébergement. Tu trouveras sur TripAdvisor, et autres sites spécialisés tout un tas d’avis et de sélections d’utilisateurs en fonction de tes envies.

En ce qui nous concerne, je peux toutefois partager deux annonces sympas sur airbnb. La première proche de la Cité, est l’hébergement dans lequel nous avons dormi. Un appartement à 15 minutes de la Cité avec la possibilité de cuisiner et pouvant accueillir 4 personnes de façon confortable.

La seconde est celle que l’on aurait choisi si l’on avait pas été à pieds et si l’on avait pas dû faire l’aller retour avec les schtroumpfs depuis la Cité. Situé à l’épanchoir de Foucault, ce sont des cabanes dans les arbres. On y est passé devant, et on s’est arrêtés y boire un café, et on s’est juré d’y dormir une prochaine fois.

Visites

En ce qui nous concerne on est arrivés en mode va où ton coeur te porte, sans vraiment planifier de visites à l’avance. Nous avons facilement réussi à trouver de la place pour la visite du Château Comtal en nocture et je ne pense pas qu’il soit vraiment nécessaire de réserver en amont pour la Maison Hantée ou le Musée de la Torture. Bref, si tu prévois des activités payantes, hormis pour éviter de faire la queue, pas besoin d’anticiper trop longtemps à l’avance.

Sur place

A voir / à faire

Au coeur de la Cité

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la Cité abrite un ensemble architectural unique avec ses remparts, sa cathédrale et ses ruelles du XIIIè siècle. Longtemps abandonnée, puis restaurée au XIXè siècle, elle nous propose un véritable voyage dans le temps. De quoi faire laisser rêveurs petits et grands.

  • Flâner dans les ruelles de la Cité, faire les boutiques d’artisanat et de souvenirs et profiter des spectacles des artistes de rue.

  • Saluer la statue de Dame Carcas : située à la porte Narbonnaise, dame Carcas elle celle qui selon la légende aurait donné son nom à la ville. Femme du prince Ballak, elle aurait usé de la ruse pour repousser les soldats de Charlemagne. Alors que la ville était assiégée et en manque de nourriture, celle-ci a fait nourrir un porc avec un sac de grain, qu’elle a ensuite jeté par dessus les remparts afin de faire croire que la Cité nageait encore dans l’opulence. Le stratagème a visiblement fonctionné puisque les troupes de l’Empereur ont quitté les lieux au son des cloches de la ville.
  • Visiter le Château Comtal : Pour visiter le Château, deux options s’offrent à toi, la version diurne et la version nocturne. En ce qui nous concerne, nous avions choisi de profiter du spectacle le Diamant de Pierre et nous avons été assez déçus. La visite est plutôt chère. 48 € pour 3 personnes, le dernier schtroumpf étant encore en gratuité, pour un résultat qui ne ressemble pas vraiment à celui des visuels publicitaires que l’on peut voir à l’entrée de la billetterie et sur le net. On s’attendait franchement à mieux pour un édifice dépendant de la réunion des musées nationaux. Le tour est fait relativement vite, et à la sortie, les avis étaient plutôt mitigés. Donc si tu veux visiter la Cité sans te ruiner, profite de la journée…

  • Visiter le musée de l’Inquisition : Ce musée fait de l’oeil depuis plusieurs visites à WanderlustDad qui cherche désespérément un acolyte pour l’accompagner mais entre moi qui sursaute devant Derrick et les garçons qui font des cauchemars après un épisode de Scooby-Doo, il a encore une fois passé son tour.

  • Se faire peur à la maison hantée : là encore, personne dans la famille ne s’est bousculé au portillon pour y entrer mais si tu as envie de te faire peur, c’est l’un des endroits où aller.

  • La basilique Saint-Nazaire : cette simple église romane, construite à partir du XIè siècle est devenue au fil des siècles et de ses modifications l’un des hauts lieux de la chrétienté en pays cathare. Cathédrale jusqu’en 1802, elle a ensuite été délaissée au profit de l’église Saint-Michel située dans la bastide Saint Louis.
  • Jouer à la marelle et visiter le musée de l’école : elle vous a manqué pendant ce confinement ? Vous avez envie d’y retourner ? Pour 4 € par personne, le musée propose de se replonger dans l’ambiance de l’école du XIXème au milieu du XXè siècle. Allez ! Au tableau !
À l’extérieur des remparts
  • Balader autour du Pont-Vieux : ce pont qui enjambe l’Aude est le plus ancien des ponts de la ville. Il était au Moyen-Age le seul moyen d’accéder à la Cité depuis la ville basse. Il offre un merveilleux panorama sur les remparts.
  • La chapelle Notre Dame de Santé : cette minuscule chapelle, posée sur les contreforts du Pont-Vieux fait partie des passages obligés des pèlerins de Compostelle.
  • Le Square Gambetta : avec ses statues, ses fontaines et son jardin d’enfants, le square est l’endroit idéal pour se poser quelques minutes et permettre aux schtroumpfs de se dégourdir les pattes.
  • Se balader à l’ombre des parapluies dans les rues commerçantes de la ville
  • Visiter la Bastide Saint Louis
  • Visiter la Cathédrale Saint Michel
  • Se reposer dans le jardin des plantes
  • Flâner le long du Canal du Midi : les abords du Canal en remontant vers Toulouse sont ombragés et très frais. C’est vraiment super pour s’y ressourcer. Si les kilomètres ne vous font pas peur, allez faire un tour jusqu’à l’épanchoir de Foucault. Le coin est très beau.

Où manger une bonne glace ?

Lors de notre dernier passage, nous avons fait le choix de cuisiner à l’appartement afin de profiter de la visite de la Cité en nocturne. La partie suggestion gastronomique se limitera donc à notre expérience du goûter.

Nous avons pris les nôtres chez l’Art Gourmand, rue Saint Louis. Elles étaient très bonnes. Le magasin propose une sélection de parfums bio et locaux plutôt chouettes.

Où faire du shopping ?

Clairement, partout… La Cité de Carcassonne est pleine de petits magasins de souvenirs, de boutiques vendant des couteaux, épées, articles d’inspiration médiévale…

  • Touk-touk : rue du Grand-Puits, tu trouveras une jolie collection de bijoux en argent et pierres semi-précieuses au poids.
  • Thé à la Cité : 4, place du Grand Puits, envie de ramener des gourmandises ou du thé de ta visite ? Voilà un endroit qui saura te charmer avec ses jolies boites en biscuits métalliques, sa jolie porcelaine et ses délicates odeurs de thé.
  • Chez Sourou : rue Cros Mayrevieille, les garçons ont trouvé de supers figurines chevaliers en résine peintes à la main dans le style des Schleich ou Papo. Autant te dire que leur imaginaire est reparti de plus belle en mode chevaliers, châteaux forts dragons et créatures mythologiques. Les prix ne sont pas gonflés par rapport à ceux que tu peux trouver dans les magasins de jouets.
  • Librairie Mots et Cie : 37 rue Georges Clémenceau, WanderlustDad a failli déclencher l’alerte enlèvement ne nous voyant pas ressortir de cette petite librairie fort sympathique. À l’entrée, un coin est dédiés à la littérature et au tourisme local avec une sélection jeunesse plutôt pas mal. Un bel endroit où aller flâner si tu es en panne de lecture.

Voilà j’espère que cette virée à Carcassonne aura été à ton goût…

Sur Instagram vous avez été nombreux à voter dans le sondage proposé en story. La semaine prochaine, direction le Luberon pour une visite des villages perchés provençaux.

D’ici là prenez soin de vous…

Si cet article t’a plu n’hésite pas à le partager ou à le garder au chaud sur Pinterest, et si le coeur d’en dit, tu peux toujours nous suivre sur Facebook et sur Instagram.

À bientôt 😉

6 Comments on “Cet été on visite la France #3”

Répondre à Clo' Voyage Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :