Café des voyageurs #3 : Face à la mer

Assister à la naissance des tortues Caouannes dans le Sud de l’Italie

Le café des voyageurs, à la manière des rendez-vous littéraires hebdomadaires comme C’est lundi que lisez-vous ou le Throwback Thursday, est un rendez-vous créé pour partager nos publications, réunies autour d’un thème nouveau chaque semaine et de nous faire découvrir de nouveaux blogs. La récap des liens se fait sur le blog My wanderlust family.

Comme chaque semaine, je te propose de partager un article sur le thème choisi en répondant à ces trois amorces.

Cette semaine, je t’emmène…

J’ai choisi ce lieu car…

Et si tu ne devais choisir qu’une image pour décrire ce lieu ? Laquelle choisirais tu ?

Cette semaine, je t’emmène…

En bonne marseillaise, j’aurais pu t’emmener chez moi dans les calanques mais cette semaine, j’ai décidé de t’emmener avec nous dans le Sud de l’Italie, en Calabre. Depuis l’ouverture du blog, hormis quelques chroniques littéraires, je me rends compte que j’ai consacré assez peu d’articles à notre deuxième chez nous. Ce n’est pourtant ni les idées, ni l’inspiration qui manquent. Aussi, en ce troisième café des voyageurs, j’ai décidé de t’emmener près de Brancaleone, dans la province de Reggio Calabria sur la Costa delle Tartarughe.

J’ai choisi ce lieu car…

Depuis de nombreuses années, je rêvais devant les reportages du National Geographic de ces éclosions massives sur les plages du Costa Rica et je me disais qu’un jour peut-être, nous pourrions avoir l’immense chance d’y assister moyennant un aller-retour à quatre pour San José. Mais c’était sans compter sur Maman Tortue et l’action d’une formidable association, Caretta Calabria Conservation, qui chaque année, passe une partie de son été à arpenter les plages pour repérer les traces des pontes de tortues et sécuriser les nids afin que les oeufs puissent arriver à terme.

Il y a 4 ans de cela, lorsque mon beau-père est rentré du travail m’annonçant que des tortues avaient niché sur la côté à quelques kilomètres du village, j’étais toute joie… Malheureusement, cette année-là, nous n’étions pas équipés pour nous lancer dans une veillée, les schtroumpfs étaient bébé, la plage était bondée, et le nid malheureusement n’avait donné que très peu d’éclosions, il parait que ça arrive…

L’année suivante, nous nous sommes donc équipés. Nous avions prévu la tente et les duvets pour permettre aux schtroumpfs de se reposer si le spectacle venait à trop tarder. Maman Tortue cette année-là n’était toutefois pas disposée à pondre à côté de chez nous. Qu’à cela ne tienne, c’est nous qui sommes allées jusqu’à elle. Pendant tout le mois, nous avons checké, jour après jour, la page Facebook de l’association dans l’attente d’un faire de part de naissance, et à l’annonce de l’imminente éclosion du nid de Brancaleone, nous avons chargé la tente et les duvets dans la voiture pour une folle épopée de 500 km à travers la Calabre qui nous a conduit dans les villages de Gerace et Stilo avant de passer notre nuit sur cette plage.

Que dire, l’ambiance était magique, entre les volontaires très pédagogues, les enfants excités comme des puces, les touristes attirés par le spectacle et respectueux de ce moment de grâce qu’offrait la nature. Nous avons fait partie des rares à dormir à la belle étoile, à profiter des naissances à la lumière rouge et attendant les dernières éclosions au petit matin. Et notre patience a été récompensée, alors que les bénévoles ramassaient leurs affaires et que les garçons se préparaient à aller prendre un bain matinal, le sable a commencé à bouger. L’équipe nous a appelé, et nous avons assisté à l’éclosion diurne d’une dizaine de petites tortues.

Je ne sais pas comment t’expliquer à quel point ce moment est émouvant, voir le sable qui remue tout doucement, puis ce petit point noir apparaitre, cette tête qui finit par émerger et ces petites pattes qui s’activent de toutes leurs forces pour rejoindre la mer au plus vite tout en prenant en même temps des informations capitales pour sa future reproduction avant de disparaitre dans le ressac. Car c’est ici que d’ici une trentaine d’années, si elle survit aux prédateurs, aux filets des pêcheurs et à nos sacs plastiques que maman tortue reviendra déposer ses oeufs.

C’est donc sur cette plage de Palizzi que nous avons eu la chance d’assister à ce merveilleux spectacle. C’est sur cette plage déserte qu’une fois les bénévoles partis, nous sommes restés tous les quatre un peu sonnés, avec la sensation d’avoir assisté à un moment de grâce de la nature, et d’être là comme au premier matin du monde… Un souvenir que nous garderons à jamais.

Et si tu ne devais choisir qu’une image pour décrire ce lieu ? Laquelle choisirais tu ?

Je pourrais te parler du lever du soleil, du vent de ce matin là, de la douce fatigue, qui a précédé une crève sans nom… Mais en ce lieu, la seule image que je retiendrai c’est celle de ces petites courageuses qui dès leur naissance vont devoir affronter la mer et ses prédateurs.

Et toi, où nous emmènes-tu pour ce thème ? Plutôt ambiance plage de rêve ? Nature sauvage ? Bottes en caoutchouc et côte bretonne ?

N’oublie pas de déposer le lien vers ton article en commentaire pour nous faire découvrir ton coup de coeur pour ce thème « face à la mer »…

Semaine du 26 août : votre lieu kidsfriendly préféré

En attendant le prochain rendez-vous au café des voyageurs, tu peux aussi nous rejoindre sur les discussions de notre page Facebook et sur Instagram. Je me ferai un plaisir de partager tes coups de coeur en story.

A bientôt 😉

16 Comments on “Café des voyageurs #3 : Face à la mer”

  1. Trop chou ! Ça doit être une expérience magnifique, j’imagine même pas à quelle vitesse doit battre le cœur ! C’est beaucoup trop émerveillement ! En plus, tu fais ressortir tes émotions super bien. On s’y croirait ! C’est à mettre la chair de poule ! Merci pour ce beau partage.

    De mon côté, cette semaine je vous emmène en Australie 😉 Bonne lecture http://osevoyagerseule.com/2020/08/19/visiter-rottnest-island/

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :