Throwback thursday livresque #11

Thème cuisine

Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram, Bettie du blog Bettie Rose Books a pris l’initiative d’en faire un rendez-vous livresque en 2016. Le but est de parler chaque jeudi d’un livre « ancien » de notre bibliothèque en fonction d’un thème donné. Bettie a passé le flambeau, désormais le récap’ des liens se fait sur le blog my-bOoks.com. Venez y participer.

À partir de cette semaine, pour le Throwback Thursday j’ai décidé de me lancer dans une double sélection. Une sélection adulte et une sélection schtroumpfesque.

Chez maman

Cette semaine, le thème ne m’inspirait pas vraiment, j’ai longuement hésité entre Rendez-vous au Cupcake Café de Jenny Colgan dont chaque livre te fait prendre à peu près 5 kilos et Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrow. C’est finalement le second que j’ai choisi. Je me souviens qu’à sa sortie, j’avais été très intriguée par le titre pour le moins insolite et cette couverture au charme désuet. J’avais finalement craqué au bout de quelques temps mais avais dû m’y reprendre à plusieurs fois avant d’en venir finalement à bout avec plaisir. À cette époque, je lisais beaucoup moins qu’aujourd’hui.

J’avais en effet été charmée par ce roman épistolaire qui au fil des pages lie les destins de Juliet Ashton, journaliste humoristique londonienne à celui des habitants de l’île anglo-normande de Guernesey. À la fin de la seconde guerre mondiale, lorsque cette dernière reçoit une lettre de la part de Dawsey Adams lui demandant des précisions bibliographiques autour de l’un de ses auteurs choucous, Juliet vient à la connaissance d’un drôle de cercle littéraire monté de toutes pièces un soir pour justifier la violation du couvre-feu imposé par l’occupant allemand. Les participants, jusqu’alors peu enclins à parler littérature, prennent l’habitude de se retrouver chaque semaine autour de cette fameuse tourte aux épluchures de patates qui devient la signature du club. Elle décide de raconter cette drôle d’aventure dans son journal et se met à échanger des lettres avec chacun des membres du cercle littéraire.

Sous ce titre léger se cache donc une réalité plus dure, celle de l’occupation, de la déportation, des difficultés de la reconstruction d’après-guerre dans un Londres que Juliet ne reconnaît plus, tempérée fort heureusement aussi de la solidarité de ce peuple d’insulaire haut en couleurs et une bien jolie histoire d’amitié et plus si affinités.

Chez les Schtroumpfs

Chez les Schtroumpfs pour ce thème cuisine, aucune hésitation par contre, le choix s’est imposé de lui-même avec ce livre magnifique d’Anna Llenas, bien connue pour La couleur des émotions devenu en peu de temps un classique de la maternelle.

Théo la tornade raconte l’histoire d’un petit animal survolté, qui dès le matin met sans dessus-dessous son terrier, a beaucoup de mal à se concentrer à l’école, épuise ses parents, ses amis, son enseignante au point qu’il se sait plus comment se défaire de toutes les étiquettes qu’on lui colle sur le dos (hyperactif, TDAH, méchant, impulsif, fatigant…) et que plus personne ne sait plus par quel bout le prendre. Jusqu’au jour où ses parents tombent sur l’annonce de la Magicienne de la forêt. Cette lapine, avec patience et douceur, parvient à aider Théo à canaliser son énergie, à trouver son chemin (tu l’auras deviné, il s’est découvert une passion pour la cuisine) et à surprendre tout son entourage par une merveilleuse réalisation.

J’aime beaucoup l’univers d’Anna Llenas, ses illustrations pleines de douceur poésie et ses mots toujours très justes. La première fois que je suis tombée sur Théo la tornade, je dois t’avouer que j’ai été émue presque aux larmes devant ce livre qui racontait avec des mots si simples l’histoire de nombreux enfants qui ne rentrent pas dans le cadre de l’école. J’ai reconnu ce désarroi de la maîtresse, parfois démunie devant ces gentils boulegons qui ont besoin de tellement d’attention qu’elle aimerait leur donner mais qu’elle doit partager entre 30 autres enfants, l’inquiétude des parents qui ne savent plus comment faire et culpabilisent, la solitude de Théo dont personne ne veut à cause de sa différence. J’ai énormément apprécié cette touche d’espoir amenée par Berta la lapine, un peu psychologue, un peu psychomot’, orthophoniste ou maîtresse d’adaptation qui permet à Théo de découvrir sa voie et de retrouver avec le monde des relations apaisée. Le livre est donc une très belle ode à la différence et aux intelligences multiples à lire et à relire en famille, comme à l’école et pour moi l’un des meilleurs de l’autrice avec Le Vide.

Et vous qu’avez-vous choisi pour ce thème cuisine ?

10 Comments on “Throwback thursday livresque #11”

  1. J’en ai tellement entendu parler en bien que je n’ai jamais osé me lancer dans la lecture du cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates qui a néanmoins l’air d’un très beau et fort roman.
    Quant à Théo la tornade, ça a l’air d’être le genre d’ouvrage plein d’intelligence que j’aime beaucoup 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Je te conseille les deux sans hésiter. Le format du Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates et vraiment original et agréable, quant à Anna Llenas, cette femme est une merveille ! J’achète ses bouquins plus pour moi que pour les enfants 😜

      Aimé par 1 personne

  2. Ping : Throwback thursday #13 – my wanderlust family

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :